Poème 'Magie de la musique' de marisolle

Magie de la musique

marisolle

Magie de la musique,
monde merveilleux,
deux notes ou un accord
et nous voilà transportés
dans un univers
de gaieté ;
de tristesse,
d’amertume
de beauté.
Car on peut tout dire
en musique,
tout traduire,
tout entendre.
Entendre le doux
soupir du vent,
la nuit sur le toit,
l’alouette dans le bleu
infini du ciel,
l’eau qui murmure
à l’oreille,
le son du canon,
ou du clairon,
les cris et les rires,
on peut s’attrister
ou se consoler
quelques notes
parlent plus fort
que n’importe quelle parole.
Elles tintent sans cesse
à notre oreille,
lancinantes,
et accompagnent
souvent chaque épisode
de la vie.
Elle devient offrande
à celui qui souffre,
consolation apportée
au malheur.
En sourdine ou tonitruante,
elle est là
à chaque instant
Elle vit de soupirs,
d’accords et de désaccords,
elle se promène sur les portées,
couleurs des notes
blanches ou noires,
croches et demi-croches
qui vous ouvrent les portes
grâce aux clés,
clé de sol,clé de fa
mettre un bémol
ou un dièse
un bécarre parfois,
aléas mystérieux
dérivant le cours
pour devenir cacophonie,
quelque imprudent sans doute,
ayant confondu, sans savoir,
vitesse et monotonie.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS