Poème 'Paris la belle est morte' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Paris la belle est morte

Paris la belle est morte

guillaumePrevel

Paris la belle est morte!
Et la seine coule des larmes,
Vertes sous les ponts vieux de charme,
Où le clapotis de l’eau bat comme le sang d’une aorte,

Contre les quais de Paris la belle qui est morte!
Et le souffle éternel de la ville lumière s’est éteint,
Dans mes souvenirs d’histoire et ceux enfantins!
Maintenant seule la nausée monte en moi et m’écœure,

Tant l’ambiance a changé en ses rues et en ses jardins,
Et j’ai perdu le plaisir des flâneries et mon chemin,
En ces endroits que longtemps j’aimais!

Paris la belle et lumineuse cité est morte!
Et le joyeux printemps, l’été, l’hiver, le triste automne,
Sont toutes devenues à mes yeux des saisons monotones.

28 Août 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS