Poème 'Parole ennemie' de marisolle

Parole ennemie

marisolle

Faire silence.
Silence gardien de la peur
de la colère et des habitudes.
Parole ennemie.
parole qui déchire le voile
des chagrins et colères,
qui montre la faiblesse
et conduit à la folie.
Parole qui libère
silence qui enferme
soi et les autres dans
un habit d’amertume
de jalousie rentrée et
de rancunes inexprimées.
Silence bienveillant quand
l’empathie, la sympathie
s’invitent dans la bouche
de celui qui ose dire.
Prisonnier de son silence
celui qui écoute mais
n’entend pas.
Nul dialogue constructif,
nulle avancée, seulement
le cercle des rancunes
qui se renforce au jour le jour.
Parole ennemie que jamais
l’autre ne pourra entendre
comme parole amie,
enfermé qu’il est, à double
tour, dans le cercle
silencieux de l’enfance
sans jamais avoir pu,
jamais, s’en échapper.
s’échapper

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2021 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS