Poème 'Pluie' de Paul ÉLUARD dans 'Le Devoir et l'Inquiétude'

Pluie

Paul ÉLUARD
Recueil : "Le Devoir et l'Inquiétude"

« Le mal, c’est comme les enfants, sur terre on doit en avoir. » Tu dis cela tranquillement, tes deux yeux surveillant le soir.

Par ce temps qui délabre tout, as-tu donc un si grand souci que je vois rien de ta peine, que ton calme est presque méchant —

et que l’eau qui tombe entre nous tombe entre nous comme dans un trou ?

Poème préféré des membres

baudelaire a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2022 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS