Poème 'Puisque nos caresses nous séparent' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Puisque nos caresses nous séparent

Puisque nos caresses nous séparent

guillaumePrevel

Puisque nos caresses nous séparent,
Et que nos baisers nous repoussent,
Autant s’éloigner complètement et partir…

Puisque nos étreintes sont des griffures,
Et nos regards des piqûres d’amertume,
Autant s’en aller pour ne pas avoir à mourir,

Puisque l’amour unique est mortel,
Et que celui multiple est éternel,
Autant se débarrasser des convenances,

Afin de ne rien avoir à regretter,
A l’instant fatidique du grand soir,
Et du temps final du crépuscule.

20 juillet 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS