Poème 'Que c’est triste de vieillir' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Que c’est triste de vieillir

Que c’est triste de vieillir

guillaumePrevel

Que c’est triste de vieillir
D’attendre sur le pas de la porte
Le solde de tout compte des années mortes
Et de voir son corps s’avilir

Que c’est triste de vieillir
De voir ses proches disparaître
Quand d’autres joyeusement ne font que naître
Tandis que nos cheveux commencent à blanchir

Le temps est assassin
Il tue les doux et beaux matins
Pour nous rendre toujours plus misérable

Que c’est triste de vieillir
D’attendre le jour de mourir
Sur le pas de sa porte.


13 avril 2018

Poème préféré des membres

prpla1 a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS