Poème 'Reptile' de guillaumePrevel

Reptile

guillaumePrevel

Rampe à mes pieds
En toute humilité malgré ton regard belliqueux
Pénètre en ces lieux admirés
Terrifiée par la menace irréelle de ton Dieu
Implore-moi de mille prières
Libérée par mes soins de ton enfer
Et adore-moi, je le veux!


4 octobre 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS