Poème 'Romance' de FAB

Romance

FAB

Je ressens du dégoût pour toutes les romances,
Les couchers de soleil, les dînettes fleuries,
Œil humide et flair sec, les baisers qui sourient
Pour oublier leur goût de solitude immense

Qui les jette en leurs bras, avec l’accoutumance
Et au sucre, et au sel, aux promesses qui prient
Et emprisonnent l’autre avec des gâteries
Que l’on ne ferait pas pour garder sa conscience.

Pourquoi cette impudeur ? Comment tant se tromper ?
Et pourquoi ma froideur ? Comment la supporter ?
Est-ce la même peur qui envahit nos cœurs ?

Je me sens écœurée de tant de ridicule
Et d’étalage enfin de désirs sans scrupules
Au fond des yeux taris et des bouches qui pleurent.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS