Poème 'Sonnet (Je ne vous ferai pas de vers)' de Charles CROS dans 'Le collier de griffes'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Charles CROS > Sonnet (Je ne vous ferai pas de vers)

Sonnet (Je ne vous ferai pas de vers)

Charles CROS
Recueil : "Le collier de griffes"

Sonnet

Je ne vous ferai pas de vers,
Madame, blonde entre les blondes,
Vous réduiriez trop l’univers,
Vous seriez reine sur les mondes.

Vos yeux de saphir, grands ouverts,
Inquiètent comme les ondes
Des fleuves, des lacs et des mers
Et j’en ai des rages profondes.

Mais je suis pourtant désarmé
Par la bouche, rose de mai,
Qui parle si bien sans parole,

Et qui dit le mot sans pareil,
Fleur délicieusement folle
Éclose à Paris, au soleil.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Raisins prometteurs
    --------------

    Je sais qu’en cette vie sont des plaisirs divers,
    L’épistémologie, les lectures mystiques,
    Les étonnants secrets de la vie des moustiques,
    Les jeux de Piaf-Tonnerre avec son lézard vert ;

    Mais sur d’autres sujets je propose mes vers :
    Sur le raisin bien mûr, qui mérite un cantique,
    Sur le vin qu’on produit depuis les temps antiques
    Et par qui sont pour nous les paradis ouverts.

    Il plaisait au satyre à la danse caprine
    Ainsi qu’au sage moine ornant quelques lettrines,
    Il satisfait aussi les goûts prolétariens.

    M’accompagnent souvent des muses magiciennes
    Dans cette vigne où sont les grives musiciennes
    Dont j’écoute les chants très apollinariens.

Rédiger un commentaire

Charles CROS

Portait de Charles CROS

Charles Cros, né à Fabrezan (Aude) le 1er octobre 1842, originaire d’une famille de Lagrasse (Aude) et mort à Paris le 9 août 1888, est un poète et inventeur français. Passionné de littérature et de sciences, il fut un temps, de 1860 à 1863, professeur de chimie à l’Institut parisien des Sourds-Muets, avant de se... [Lire la suite]

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS