Poème 'Spleen d’halloween' de guillaumePrevel

Spleen d’halloween

guillaumePrevel

Dans la nuit lourde de châtiments
Les vampires les ogres les revenants
Hurlent à la mort dans les ténèbres
De terribles incantations funèbres.

Les tristes défunts aux corps meurtris
Quittent leurs tombeaux pour semer l’effroi
Dans cette longue nuit de grand froid
Où les vivants prient pour que partent les esprits.

Ce soir le gouffre de l’Erèbe est ouvert
Et Satan le magnifique en Dieu étranger
Parcourt de ses yeux rouges le ciel couvert
Avant d’annoncer à ceux qu’il a ressuscité

Qu’Halloween est le berceau de la haine
Et que les monstres infâmes doivent entrer en scène
Pour que des cathédrales aux misérables chaumières
Les frissons et les peurs venus des cimetières

Hantent et terrorisent les cœurs
De ceux qui croient en la vertu de l’âme
Et qui dans l’angoisse et dans les pleurs
Implorent le mauvais de les épargner de ses flammes.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS