Poème 'Sur la butte Montmartre' de guillaumePrevel

Sur la butte Montmartre

guillaumePrevel

J’aime la butte Montmartre le matin très tôt
S’y promener le cœur léger comme un petit grelot

Arpenter les rues pavés sous une bruine de sanglots
S’arrêter à la terrasse d’un café pour y boire du vin chaud

Et sentir le silence des rues encore désertes
Qui doucement se libèrent de la brume des pertes

Là, près du discret cimetière Saint Vincent
Où brûlent sous la terre tout un tas de vieux ossements

S’arrêter un moment, pour boire un petit verre de vin Clairet
Sur la terrasse du Lapin Agile, où pleut un soleil frisquet

Avant d’abandonner à grands regrets les vignes
Dès que s’annoncent les premiers signes

Des invasions barbares touristiques
Qui ruinent le charme désuet de ce coteau authentique.

23 Septembre 2015 (butte Montmartre très tôt)

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Un des plus charmants endroits de Paris... et si bien décrit! De quoi donner envie d'aller le revoir!

  2. merci pour ce commentaire orange84

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS