Poème 'Tlénamacac' de guillaumePrevel

Tlénamacac

guillaumePrevel

Dans l’enceinte sacrée, de ces cœurs palpitants
De ces cris d’agonie qui retentissent, dresse un totem
Qui s’élèvera droit vers le ciel en sortant de ces corps déjà blêmes
Pour satisfaire Quetzacoatl et Tezcatlipoca par le versement du sang

De centaines de sacrifices et de victimes
Afin que chaque jour renaisse le soleil
Au firmament de ce ciel vermeil
Puis, jette les corps sacrifiés vers l’abîme

Des cent treize marches de l’escalier de la mort
Alors tu pourras vider le récipient en or
De la sculpture en pierre de Tlaloc

Pour que les dieux honorés
Par ces macabres cérémonies
Fassent tomber du ciel l’abondance par la pluie.

30 Avril 2015

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS