Poème 'Vis ta vie jeune enfant' de guillaumePrevel

Vis ta vie jeune enfant

guillaumePrevel

La terre est gelée
La fosse bien profonde
Ultime refuge des terreurs immondes
Où nos aïeux ne cessent de pleurer

Leur vie de vivants et leur vivante mémoire
Tout semble livré au silence
Il n’en est rien! ce lieu est fait de violence
Que seule masque le rideau du soir

Vas! fuis tant qu’il en est encore temps
Tourne le dos au sinistre cimetière
Vis ta vie jeune enfant

Laisse très loin derrière toi
Les jours tristes, la misère
Et ces nuits de l’éternel grand froid.

22 FÉVRIER 2018

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS