Poème 'A celle dont la vie était planifiée' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > A celle dont la vie était planifiée

A celle dont la vie était planifiée

guillaumePrevel

A celle dont la vie était planifiée
Du lever au coucher du soleil
Je me demande si encore des choses l’émerveille
Tant ses journées rythmées mécaniquement ont défilé

Sans qu’aucun réel plaisir
Sans qu’aucun moment d’ivresse
N’ait été contrôlés par cette sublime maîtresse
Qui jamais n’ eut à se ressaisir

Tant toute sa charmante existence
Était soumise à la plus stricte convenance
Ah! reine sublime douce beauté

Déesse de finesse
Élégante altesse
Tu ne sauras jamais ce qu’est le bonheur!

7 Septembre 2015

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS