Poème 'Conte de fée' de Robert DESNOS dans 'Destinée arbitraire'

Conte de fée

Robert DESNOS
Recueil : "Destinée arbitraire"

Il était un grand nombre de fois
Un homme qui aimait une femme
Il était un grand nombre de fois
Une femme qui aimait un homme
Il était un grand nombre de fois
Une femme et un homme
Qui n’aimaient pas celui et celle qui les aimaient

Il était une fois
Une seule fois peut-être
Une femme et un homme qui s’aimaient.

Poème préféré des membres

FAB et JuCharline83 ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. J aime beaucoup ce poeme
    Îl me semble qu îl continent une verite incontestabile .Îl est tres simple .Îl etait une fois _ veut justifier le titre mais ,je crois que cette expression _il etait beaucoup de fois veut expliquer la verite douloureuse des relations d amour .L amour partage est tres ,tres difficila trouver .Je ne l ai pas trouve .

  2. J’ai choisi ce poème car tout en étant très bref, il définit, selon moi, une grande vérité : l’amour est très, très difficile à trouver et quand on croit l’avoir trouvé, il nous trompe souvent.
    Je trouve également magnifique que le poème ayant été écrit entre 1910 et 1940 reflète une définition de l’amour toujours d’actualité aujourd’hui, dans une société qui ne fait que changer au fil du temps ; nous changeons, lui pas. L’amour ne dépend pas de nous, c’est nous qui dépendons de lui.

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS