Poème 'En bateau' de Paul VERLAINE dans 'Fêtes galantes'

En bateau

Paul VERLAINE
Recueil : "Fêtes galantes"

L’étoile du berger tremblote
Dans l’eau plus noire et le pilote
Cherche un briquet dans sa culotte.

C’est l’instant, Messieurs, ou jamais,
D’être audacieux, et je mets
Mes deux mains partout désormais !

Le chevalier Atys, qui gratte
Sa guitare, à Chloris l’ingrate
Lance une oeillade scélérate.

L’abbé confesse bas Eglé,
Et ce vicomte déréglé
Des champs donne à son coeur la clé.

Cependant la lune se lève
Et l’esquif en sa course brève
File gaîment sur l’eau qui rêve.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. moi je trouve ce poème tres bien cependant je ne comprends pas bien ca que veut dire cette troisième strophe ...??

  2. J'adore Paul Verlaine

  3. Sous une lampe qui tremblote,
    Un vieux lecteur lit dans "Pilote" ;
    Sa vieille pipe se culotte.

    Le chant du grillon noir s'élève ;
    Il redit ses deux notes brèves,
    Accompagnant l'homme qui rêve.

Rédiger un commentaire

Paul VERLAINE

Portait de Paul VERLAINE

Paul Marie Verlaine est un poète français, né à Metz le 30 mars 1844 et mort à Paris le 8 janvier 1896. Paul Verlaine est avant tout le poète des clairs-obscurs. L’emploi de rythmes impairs, d’assonances, de paysages en demi-teintes le confirment, rapprochant même, par exemple, l’univers des Romances sans paroles des plus... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto