Poème 'Pauca mihi' de Paul VERLAINE dans 'Biblio-sonnets'

Pauca mihi

Paul VERLAINE
Recueil : "Biblio-sonnets"

Bon pied, bon œil, or je ne les ai plus,
Puisque je rampe en vertu d’une arthrite,
Et que je vois si peu, grâce à l’invite
De verres à me trahir résolus ;

Mon estomac, jadis divin et plus,
Plonge — depuis quand donc ? — dans la pituite
Pour ne jamais, même sans nulle cuite,
S’en tirer que par ô quels trucs fallus !

Le Dé-cou-ra-ge-ment, enfin ! commence
À m’envahir très sérieusement :
Ce serait fait pour s’ennuyer vraiment

Si je n’avais eu cette chance immense,
En ce malheur triplement réussi
De devenir biblio-chose aussi !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS