Poème 'Hymen' de Raymond RADIGUET dans 'Devoirs de vacances'

Hymen

Raymond RADIGUET
Recueil : "Devoirs de vacances"

Plus doux et blanc que des moutons
Avance un troupeau de nuages
La bergère était de bon ton
Surtout chérissant les orages

Tout à l’heure l’essentiel
Ce sera de ne pas se taire
Quand apparaîtra l’arc-en-ciel
Paraît-il l’écharpe du maire

Poème préféré des membres

gerarddebrennel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Face au gros marchand de moutons,
    Panurge trouve un subterfuge :
    Il n'use pas d'un bâton,
    En artifice il prend refuge.

    Or, contre les cheveux de miel
    Et les doux yeux de la bergère,
    Il devra s'en remettre au Ciel ;
    Sa ruse est devenue précaire.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS