Poème 'Je n’aurai que le soir…' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Je n’aurai que le soir…

Je n’aurai que le soir…

guillaumePrevel

Je n’aurai que le soir
Pour me reposer et boire

Mes journées et mes nuits
Sont offertes à l’infernale poésie

A ne pas suivre, on reste libre
Mis à l’écart certes, mais en équilibre

Dans un monde dépourvu de Dieu
Je me dépense comme je le veux

Esprit torturé à l’origine lointaine et obscure
Corps affamé de vie que l’on menace et torture

Je reste libre de mes pensées
Je reste ivre et absorbé

Par un savoir inaccessible
Et j’aspire à l’étrange et à l’indicible

A la douleur comme au bonheur
À chaque minute, comme à chaque heure

A ne pas suivre, on reste à l’équilibre
Mis à l’écart certes, mais parfaitement libre.

2 février 2020

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2020 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS