Poème 'La Rose à voix de soprano' de Robert DESNOS dans 'Destinée arbitraire'

La Rose à voix de soprano

Robert DESNOS
Recueil : "Destinée arbitraire"

La rose à voix de soprano
joue la nuit du piano
Cela charme les monts et la plaine
le Rhin, la Loire et la Seine
et les fées et les sirènes
dans leurs palais de roseaux

La rose à voix de soprano
est connue même à Concarno
à Fosse-Repose et à Locarno
Et dans les faubourgs de Kovno
Et sur les plages de Bornéo
Et dans tous les châteaux à créneaux.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Très belle poésie mais il y a trop de mots difficile .

  2. La rose a voix de soprano elle est belle la poésie mes beaucoup de mots difficile

  3. Trop facile cette poésie c pour mon école elle et très facile aucun mot difficile et sa j'adore en plus elle n'est pas long du tout je l'aime assez bien cette poésie de Robert Desnos .

  4. La poésie et longue et difficile à la maison et le plus beau jour où il a été arrêté la musique la vie est un des meilleurs joueurs du club des pays du sud du Québec à Montréal le monde les gens de la vie est un des meilleurs joueurs du club des gens de la famille et les gens de ma mère qui a été arrêté la famille et les autres pays européens

  5. Trop facile la poésie de rober desnos niquer vos grand mére

  6. Roseau qui chante
    --------

    Je taille les roseaux
    Pour en faire ma flûte ;
    Longtemps je les affûte
    Et soigne leurs biseaux.

    Chantant pour les oiseaux,
    Dryades, vous leur plûtes ;
    Ensuite, vous leur lûtes
    Un bel arioso.

    Je n’ai rien d’autre à dire ;
    Je vais ranger ma lyre
    Car le silence est d’or.

    Dans une autre aventure
    J’ai perdu ma ceinture ;
    Je n’en dis rien, je dors.

Rédiger un commentaire

© 2023 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS