Poème 'L’anémone qui régnait sur la mer' de Robert DESNOS dans 'Destinée arbitraire'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Robert DESNOS > L’anémone qui régnait sur la mer

L’anémone qui régnait sur la mer

Robert DESNOS
Recueil : "Destinée arbitraire"

L’anémone qui régnait sur la mer
règne encore c’est entendu
Mais si peu elle est perdue
Elle est perdue au fond des mers
Elle se souvient de ses diamants
suspendus à l’arc-en-ciel
suspendus dans la rosée
et les huîtres bâillent alentour
pour lui offrir des perles
Mais l’anémone qui régnait sur la mer
ne règne presque plus et l’ancre de fer
l’a mordue cruellement et elle mourra tantôt.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Nef insolite
    --------------

    La nef qui naviguait sur une étrange mer
    Passe au large d'un port aux bassins innombrables ;
    De gueules, sa voilure aime un vent secourable,
    En poupe, un marinier tient le timon de fer.

    Aux horizons lointains brillent des pyramides,
    La nef n'accoste pas aux monuments d'argent ;
    D'ailleurs, son équipage est fait de pauvres gens
    Qui, tout au long du jour, marchent, les pieds humides.

    Le capitaine a dit qu'il n'est plus vraiment sûr
    De la destination de cette nef bizarre ;
    Peut-être avance-t-il vers une île barbare,
    Sans bien savoir laquelle, au gré des flots d'azur.

Rédiger un commentaire

Robert DESNOS

Portait de Robert DESNOS

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie. Autodidacte et rêvant de poésie, Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littéraires modernistes et... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto