Poème 'Le chevrier' de José-Maria de HEREDIA dans 'Les Trophées'

Le chevrier

José-Maria de HEREDIA
Recueil : "Les Trophées"

Ô berger, ne suis pas dans cet âpre ravin
Les bonds capricieux de ce bouc indocile ;
Aux pentes du Ménale, ou l’été nous exile,
La nuit monte trop vite et ton espoir est vain.

Restons ici, veux-tu ? J’ai des figues, du vin.
Nous attendrons le jour en ce sauvage asile.
Mais parle bas. Les Dieux sont partout, ô Mnasyle !
Hécate nous regarde avec son oeil divin.

Ce trou d’ombre là-bas est l’antre où se retire
Le Démon familier des hauts lieux, le Satyre ;
Peut-être il sortira, si nous ne l’effrayons.

Entends-tu le pipeau qui chante sur ses lèvres ?
C’est lui ! Sa double corne accroche les rayons,
Et, vois, au clair de lune il fait danser mes chèvres !

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Propos du maître des novices
    -----------------------------------

    N'établis nul jardin aux pentes d'un ravin ;
    Tu n'y cultiverais que de l'herbe indocile.
    Prends de la bonne terre, à remuer facile,
    Accomplis des efforts, mais sans qu'il ne soient vains.

    S'il vient un visiteur qui t'apporte du vin,
    Qu'il ait le meilleur siège au sein de ton asile :
    Car le vin partagé, dit le grand Saint Basile,
    Est commémoratif d'un miracle divin.

    Le bonheur te traverse et parfois se retire.
    Basile nous a dit, le jour de son martyre :
    «Satan peut rire un peu, quand nous nous effrayons,

    Mais quand la grâce met un sourire à ma lèvre
    En posant sur ma chair ses lumineux rayons,
    Que me semble le diable ? Une petite chèvre.»

Rédiger un commentaire

José-Maria de HEREDIA

Portait de José-Maria de HEREDIA

José-Maria de Heredia (né José María de Heredia Girard 1842-1905) est un homme de lettres d’origine cubaine, naturalisé français en 1893. En tant que poète, c’est un des maîtres du mouvement parnassien, véritable joaillier du vers. Son œuvre poétique est constituée d’un unique recueil, « Les... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto