Poème 'Le départ des enfants' de guillaumePrevel

Le départ des enfants

guillaumePrevel

De retour dans cette maison inhabitée
La tristesse en fleuve douloureux m’envahie
Tout est ici devenu morne et sans vie
Depuis que les petits enfants l’ont quittée

Le souvenir lointain de toutes ces années
Où les murs renvoyaient puissamment l’écho des rires
Enfantins, me laisse un goût amer malgré le léger sourire
Sur mon visage! A présent, tout ici est recouvert d’un voile suranné

Voici donc venu le temps brumeux de la vieillesse
Ainsi que vient les froidures de décembre
Qui annoncent méchamment l’antichambre
De la mort avec violence et rudesse !

12 Septembre 2015

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS