Poème 'Le Loup' de Robert DESNOS dans 'Destinée arbitraire'

Le Loup

Robert DESNOS
Recueil : "Destinée arbitraire"

Le loup n’a plus les dents longues
au temps des aubépines
Les yeux lueurs de brasier
Éclatantes étoiles
Figures de lac et de torrent
Neige forêt
Et sur tout cela comme dans les images
La zébrure d’un ruisseau de sang
Un traîneau fuyant au loin vers les forêts
La voix d’une petite fille
Loup y es-tu n’y es-tu pas
au temps des aubépines
au temps des pommes de pin.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Sagesse des loups
    ------------------

    Les petits loups d'azur dansent au ciel d'argent ;
    Ils ont à leur menu, ce soir, de l'oie de sable,
    Rien à redire à ça, c'est un dîner passable,
    Il leur arrivera de sourire en mangeant.

    Les doux chevaux d'argent lisent un livre d'or :
    On y voit affrontés les fiers griffons de gueules.
    Que les commentateurs nous disent ce qu'ils veulent,
    Celui qui fit ce livre est quand même assez fort.

    La grande oie, le beau loup, le cheval, le griffon
    Ne sont-ils pas remplis de sagesse animale ?
    On ne peut s'empêcher de trouver minimale
    Celle dont les humains tempèrent ce qu'ils font.

Rédiger un commentaire

Robert DESNOS

Portait de Robert DESNOS

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie. Autodidacte et rêvant de poésie, Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littéraires modernistes et... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto