Poème 'Le phare du bout du monde' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Le phare du bout du monde

Le phare du bout du monde

guillaumePrevel

Quelque part au bout du monde
Je sais une salutaire lueur
Qui éclaire les abîmes aux mortelles profondeurs
Près d’un rivage rocheux; une plage blonde

Lui sert de refuge et d’écrin
C’est là qu’il veille sur le large
Les nuits polaires, noires et d’orage
Affrontant les tempêtes, les fantômes d’embrun

Il se dresse majestueux sur la côte
Rien ne l’effraie pas même la surcote
Des menaces océaniques

Comme une fière sentinelle
Il veille mon phare du bout du monde
Sur les navires qui vogue sur la menace profonde.

2 MARS 2018

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS