Poème 'Les aubes éternelles' de guillaumePrevel

Les aubes éternelles

guillaumePrevel

Quand tout autour de moi
La tempête se déchaîne
Donne-moi une raison de croire en toi
Pour fuir ce désespoir qui me tient en ses chaînes

L’obscurité étend sournoisement son voile
Et je cours misérablement vers elle
O donne-moi le secours quand ta présence se dévoile
Et permet moi d’étendre des ailes

Vers ce paradis au doux séjour
Que je ne mérite certainement pas
Tant mon âme perdue a brûlé au fil des jours
Passé dans ce monde mortel ici-bas

Lorsque tout s’écroule autour de moi
Etend vers mon humilité ta main charitable
Et tire-moi de cette brume où il fait froid
En me sortant de mon isolement où la foi véritable

S’est éteinte sans combatttre la faiblesse
Battue d’avance par les pensées impures
Qui ont fait le siège de mon esprit privé de liesse
Et où les démons ont fait tant de brûlures

Dépose-moi au pied de ton autel
Pour qu’enfin les âmes noires me délaissent
Dans la fraîcheur des aubes éternelles
Et que je rejoigne tes anges débordant de tendresse.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS