Poème 'Les ténèbres' de guillaumePrevel

Les ténèbres

guillaumePrevel

Pas un bruit pas un soupir
Dans cette terre d’oubli
Où l’on passe pour mourir
Quelques arbres de sodome
Aux fruits fourbes
Qui trompent les hommes
De son nectar fait de tourbe

Trouble est le paysage fait de ruines
Où règnent le chaos et la désolation
Pas une pluie même fine
Ne caresse les plaines arides
De la damnation

Vois! C’est ici que se trouve l’Enfer
Où dardent les rayons du soleil
Des mauvais
Pas un prophète en ces terres
Où sang et lave battent à l’unisson
Et où les âmes perdues brûlent
Comme des pierres calcinées.

12 septembre 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS