Poème 'Marie, que je sers en trop cruel destin' de Pierre de RONSARD dans 'Second livre des Amours'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Pierre de RONSARD > Marie, que je sers en trop cruel destin

Marie, que je sers en trop cruel destin

Pierre de RONSARD
Recueil : "Second livre des Amours"

Marie, que je sers en trop cruel destin,
Quand d’un baiser d’amour votre bouche me baise,
Je suis tout éperdu, tant le coeur me bat d’aise.
Entre vos doux baisers puissé-je prendre fin !

Il sort de votre bouche un doux flair, qui le thym,
Le jasmin et l’oeillet, la framboise et la fraise
Surpasse de douceur, tant une douce braise
Vient de la bouche au coeur par un nouveau chemin.

Il sort de votre sein une odoreuse haleine
(Je meurs en y pensant) de parfum toute pleine,
Digne d’aller au ciel embaumer Jupiter.

Mais quand toute mon âme en plaisir se consomme
Mourant dessus vos yeux, lors pour me dépiter
Vous fuyez de mon col, pour baiser un jeune homme.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Sainte Vache
    ------------

    Sainte Vache reçut la grâce, par destin,
    C'est, du moins, ce que dit un scribe du diocèse ;
    Pratiquer la vertu toujours la remplit d'aise,
    Vache de bonne vie et de très bonne fin.

    Les fidèles sont là pour lui offrir le thym,
    Le pavot, le lilas, la myrtille et la fraise,
    Et le tendre poivron qu'on grille sur la braise ;
    Les fidèles sont là pour fleurir son chemin.

    Les lions de l'inframonde, à la brûlante haleine,
    Espèrent que demain sera leur panse pleine,
    Si la vache était proie de Maître Lucifer ;

    Or, elle ne craint point qu'un démon la consomme,
    Car sa chair délicate est réservée aux hommes,
    Qui ne jettent jamais leur pitance en enfer.

Rédiger un commentaire

Pierre de RONSARD

Portait de Pierre de RONSARD

Pierre de Ronsard (né en septembre 1524 au manoir de la Possonnière, près du village de Couture-sur-Loir en Vendômois et mort le 28 décembre 1585 au Prieuré de Saint-Cosme en Touraine), est un des poètes français les plus importants du XVIe siècle. « Prince des poètes et poète des princes », Pierre de Ronsard, adepte de... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto