Poème 'Ô douleur de l’amour !' de Robert DESNOS dans 'À la mystérieuse'

Ô douleur de l’amour !

Robert DESNOS
Recueil : "À la mystérieuse"

Ô douleurs de l’amour !
Comme vous m’êtes nécessaires et comme vous m’êtes chères.
Mes yeux qui se ferment sur des larmes imaginaires,
mes mains qui se tendent sans cesse vers le vide.
J’ai rêvé cette nuit de paysages insensés et d’aventures dangereuses
aussi bien du point de vue de la mort que du point de vue de la vie
qui sont aussi le point de vue de l’amour.
Au réveil vous étiez présentes, ô douleurs de l’amour,
ô muses du désert, ô muses exigeantes.
Mon rire et ma joie se cristallisent autour de vous. C’est votre fard,
votre poudre, votre rouge, votre sac de peau de serpent, vos bas de soie…
et c’est aussi ce petit pli entre l’oreille et la nuque, à la naissance du cou,
c’est votre pantalon de soie et votre fine chemise et votre manteau de fourrure,
votre ventre rond c’est mon rire et mes joie vos pieds et tous vos bijoux.
En vérité, comme vous êtes bien vêtue et bien parée.

Ô douleurs de l’amour, anges exigeants, voilà que je vous imagine
à l’image même de mon amour que je confonds avec lui…
Ô douleurs de l’amour, vous que je créé et habille, vous vous confondez
avec mon amour dont je ne connais que les vêtements et aussi les yeux,
la voix, le visage, les mains, les cheveux, les dents, les yeux…

Poème préféré des membres

EnfantdeNovembre et highhopes ont ajouté ce poème parmi leurs favoris.

Commentaires

  1. Un jeune Poète de talent , fervent d'amour et de liberté ! Victime de l'absurdité , de la cruauté des l'hommes ! le mal est toujours une petitesse de l'instinct . le poète vit à travers sa poésie sublime , c'est " Robert le diable " décrit d'une manière émouvante par Louis ARAGON ! Chanté merveilleusement par Jean Ferrat , Christine Sèvres .... ! " On ne fait rien de grand sans de grands hommes , et ceux-ci le sont parce qu'ils l'ont voulu " . Charles de Gaulle .

  2. Un jeune Poète de talent , fervent d'amour et de liberté ! Victime de l'absurdité , de la cruauté des hommes . Le mal est toujours malsain , une petitesse d' un instinct et d'une aptitude ! Le poète vit à travers sa poésie sublime . C'est " Robert le diable " décrit d'une manière si émouvante par Louis Aragon et chanté merveilleusement par Jean Ferrat , Christine Sèvres ....! Il était grand et il le restera dans la mémoire . Charles de Gaulle disait : " On ne fait rien de grand sans de grands hommes et ceux-ci le sont parce qu'ils l'ont voulu " .

  3. Voir aussi

    http://paysdepoesie.wordpress.com/?s=Robert

    pour quelques hommages.

Rédiger un commentaire

Robert DESNOS

Portait de Robert DESNOS

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie. Autodidacte et rêvant de poésie, Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littéraires modernistes et... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto