Poème 'Ou puis parfont de ma merencolie' de Charles d'ORLEANS dans 'Rondeaux'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Charles d'ORLEANS > Ou puis parfont de ma merencolie

Ou puis parfont de ma merencolie

Charles d'ORLEANS
Recueil : "Rondeaux"

Ou puis parfont de ma merencolie
L’eaue d’Espoir que ne cesse tirer,
Soif de Confort la me fait desirer,
Quoy que souvent je la trouve tarie.

Necte la voy ung temps et esclercie,
Et puis après troubler et empirer,
Ou puis parfont de ma merencolie
L’eaue d’Espoir que ne cesse tirer.

D’elle trempe mon ancre d’estudie,
Quant j’en escrips, mais pour mon cueur irer ;
Fortune vient mon pappier dessirer,
Et tout gecte par sa grant felonnie
Ou puis parfont de ma merencolie.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS