Poème 'Pas très loin des quais des bords de Seine' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Pas très loin des quais des bords de Seine

Pas très loin des quais des bords de Seine

guillaumePrevel

Aux hommes et aux femmes politiques! Soyons pour la parité!

Pas très loin des quais des bords de Seine,
Se trouve un palais où chaque jour on joue sur scène,
La tragédie des peuples qui tombent toujours plus nombreux dans la Géhenne.

En ce lieu de mépris où pullulent les vanités et les ambitions,
Mangent, boivent, se congratulent faussement les rebuts des élections,
Vomissant des fausses émotions sur ce monde en perdition.

Seuls les intéressent, le pouvoir, l’argent et leurs mandats!
Et c’est alors que le Roi Culbuto d’un trop plein de bêtises se renversa,
Et que tous les courtisans aux affaires s’enfuirent comme des rats,

Cherchant à sauver au plus vite leurs carrières et à se vendre,
Pour protéger leurs arrières plutôt que de se pendre,
En s’accrochant aux branches pourries d’un autre scolopendre.


29 Août 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS