Poème 'Sa chambre bleue est bien celle que je préfère.' de François COPPÉE dans 'Intimités'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de François COPPÉE > Sa chambre bleue est bien celle que je préfère.

Sa chambre bleue est bien celle que je préfère.

François COPPÉE
Recueil : "Intimités"

Sa chambre bleue est bien celle que je préfère.
Mon bouquet du matin s’y fane, et l’atmosphère
Languissante s’empreint de parfums assoupis ;
Les longs et fins rideaux, tombant sur le tapis,
Attendrissent encor le jour discret et sobre
Que leur verse une tiède,après-midi d’octobre.

Au coin du feu mourant deux fauteuils rapprochés
Semblent causer entre eux de nos prochains péchés.
Un coussin traîne là sans raison ; mais le fourbe
S’offrira tout à l’heure au genou qui se courbe.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Les cabinets sont bien l'endroit que je préfère.
    Y entrer le matin soulage, et l’atmosphère
    Fort intime s’empreint du murmure des flots ;
    Les modestes déchets, tombant au fil de l'eau,
    Attestent d'un repas toujours discret et sobre,
    Légumes au printemps et fruits mûrs en octobre.

    On peut y accomplir des séjours rapprochés,
    Sur cet auguste trône, on siège sans péché.

    Un bouquin traîne là sans raison ; mais je pense
    Qu'il peut accompagner une longue séance.

  2. Dédié à Jean-Baptiste Robinet ?

  3. Un grand naturaliste, sur lequel je composerai peut-être un sonnet.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS