Poème 'Tous nos rêves sont éteints' de guillaumePrevel

Accueil > Les membres > Page de poésie de guillaumePrevel > Tous nos rêves sont éteints

Tous nos rêves sont éteints

guillaumePrevel

Tous nos rêves sont éteints et morts
Tous nos espoirs sont brisés et enterrés,
Et nous restons blêmes et atterrés,
Devant la finalité de notre triste sort,

Tout semble se finir dans le commencement,
Dans les bras de l’hydre écarlate et infernale,
Des brûlures vives de l’empire du mal,
Et du trou noir infini du néant.

Tous nos rêves sont enterrés et oubliés,
Tous nos espoirs déçus sont morts,
Et cette vie subie que l’on adore,

Finie par ressembler à un long calvaire,
Tant le chemin s’obscurcit quand tombe le rideau de la nuit,
Dans le bouillon misérable où s’accouplent douleur et enfer.

05 juillet 2014

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS