Poème 'Tyrans' de guillaumePrevel

Tyrans

guillaumePrevel

Générations consanguines de tyrans
Qui engendrez toujours le mal!
Des anciennes perruques poudrées aux teintes hiémales
Aux pantins en costumes, crânant et méprisant

Vous êtes fiers de votre position dominante
Mais quels efforts fournissez-vous
Qui mériteraient ces avantages fous?
Vous adulez un roitelet aux pensées délirantes

Vous idolâtrez comme des aveugles tous les symboles
Arbitraires du pouvoir et de l’argent
Misérables! vous l’êtes comme votre idole!

Vous êtes des laquais sans âmes aux mains de la finance
Qui vénérez l’argent bien plus que vos parents
Ne parlons pas des pauvres (quel ennui!) et de leurs infâmes souffrances…

19 juin 2018

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS