Poème 'Vampire' de guillaumePrevel

Vampire

guillaumePrevel

Vampire! toi l’unique aux yeux de félin
De l’abîme obscur où je suis tombé
L’esprit humilié par les humains
Je t’implore de reconquérir ma liberté…
Vampire toi qui crée l’horreur dans le monde
De ta très belle cruauté de nuit
Et dont les baisers glacés punissent en une seconde
Les passants que tu rencontres sous ton soleil de minuit…
Vampire toi qui file comme une ombre
Dans les ruelles silencieuses et sombres
A la recherche d’une gorge à déchirer
Pour que ta soif soit étanchée
D’un joli liquide onctueux
D’une couleur d’un excellent vin vieux…
Vampire toi que j’aime d’un amour maudit
J’offre à tes lèvres froides de désir
Les battements de mon cœur asservit
Pour ton plus doux plaisir
Mais je t’implore de faire de moi un vampire
Pour que nous étendions notre empire
Sur ce monde condamné à mourir
En l’égayant de nos merveilleux sourire.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS