Poème 'Vermine' de guillaumePrevel

Vermine

guillaumePrevel

Puisque ce monde à l’ esprit décadent
Ne respecte que l’épreuve du sang
De la violence et de la force
Puisqu’il faut bomber le torse

Puisque le vice et la lâcheté
Sont devenus de respectables qualités
J’invoque le droit à la puissance
Et je prie pour devenir le bras armé de la vengeance

Pour punir les traîtres et les fourbes
Toute la vermine qui partout se répand
Sur cette douloureuse terre afin de la réduire à néant

Car seul les êtres dignes et sublimes
Doivent survivre au cataclysme
De la justice ressuscitée.

6 OCTOBRE 2016

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS