Poème 'Voile de larmes' de guillaumePrevel

Voile de larmes

guillaumePrevel

A Jacques Prevel (1915-1951)

Ce voile de larmes s’est-il déchiré?
As-tu enfin trouvé la paix des braves?
Dans la solitude du tombeau au ton grave
Où les âmes encore sanglantes semblent délirer

Es-tu libéré de ce monde rejeté?
De ces fantômes sauvages et blessants
De ces mains malades sur les routes surgissant
Du néant et de la misère de la vie regrettée

As-tu cessé d’écouter le bruit du vent?
Respires-tu enfin calmement libéré de l’étouffement
De ta vie frénétique pris dans l’envoûtement

D’un poète qui illumina et transforma ta vie?
Et que tu suivais comme un somnanbule la nuit
Es-tu libéré des paroles et des chants obsédants d’Artaud?

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS