Poème 'Amour m’a découvert une beauté si belle' de Isaac HABERT

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Isaac HABERT > Amour m’a découvert une beauté si belle

Amour m’a découvert une beauté si belle

Isaac HABERT

Amour m’a découvert une beauté si belle
Que je brûle et englace et en me consumant
J’éprouve, tant me plaît ma flamme et mon tourment,
Que qui meurt en aimant reprend vie immortelle.

Comme l’unique oiseau de cette ardeur nouvelle
Je renais, et ma flamme et son nom chèrement
Je porte sur le dos au front du firmament
Pour les faire reluire en sa voûte éternelle.

Les pâles mariniers errants dessus les eaux
Pour mieux suivre leur route ont recours aux flambeaux
Qui les guident partout sur l’onde marinière,

Ceux-la qui se mettront sur l’amoureuse mer
Prendront de la beauté qu’Amour me fait aimer,
Pour voguer bienheureux, le nom clair de lumière.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. “Aimer, c’est prendre le risque de
    l’échec parce qu’il vaut mieux avoir
    souffert d’amour que n’avoir jamais
    aimé.”

  2. Amours d'antan
    ------------------

    Amour qui m'as parfois fait mordre la poussière
    Au mépris de ma dignité,
    Je te garde pourtant une tendresse entière
    Et je veux ici te chanter.

    Tu m'as donné les plus charmantes souvenances,
    Me livrant à mes sentiments,
    Et le peu que tu m'as procuré de souffrance
    Est le plus noble des tourments.

Rédiger un commentaire

Isaac HABERT

Portait de Isaac HABERT

Isaac Habert, né à Paris vers 1560 et mort vers 1625, est un poète baroque français. Issu d’une famille d’écrivains, il écrit sur des thèmes scientifiques, religieux et amoureux.
Il fut valet de chambre et secrétaire du roi Henri III. Dans sa jeunesse, il avait été au service de Guy de Saint-Gelais, seigneur... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto