Poème 'Sisyphe malheureux, Ixion et Tantale' de Isaac HABERT

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Isaac HABERT > Sisyphe malheureux, Ixion et Tantale

Sisyphe malheureux, Ixion et Tantale

Isaac HABERT

Sisyphe malheureux, Ixion et Tantale,
Pour leurs fraudes, larcins, et leurs iniquités,
Par le juste vouloir des saintes déités,
Souffrent mille tourments dans la fosse infernale.

L’un portant un rocher toujours monte et dévale,
L’autre a le chef, les pieds et les bras garrottés
A la roue d’airain tournant de tous côtés,
L’autre brûle de soif dedans l’onde avernale.

Le rocher et la roue et la soif et la faim
Sont les âpres bourreaux dont sans repos et fin
Ils sentent les rigueurs et gênes éternelles,

Mais le dieu qui nourrit mon âme en passion
Me donne incessamment des peines plus cruelles
Que celles de Sisyphe, Tantale et Ixion.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Isaac HABERT

Portait de Isaac HABERT

Isaac Habert, né à Paris vers 1560 et mort vers 1625, est un poète baroque français. Issu d’une famille d’écrivains, il écrit sur des thèmes scientifiques, religieux et amoureux.
Il fut valet de chambre et secrétaire du roi Henri III. Dans sa jeunesse, il avait été au service de Guy de Saint-Gelais, seigneur... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto