Poème 'Au petit jour' de Robert DESNOS dans 'Les Ténèbres'

Au petit jour

Robert DESNOS
Recueil : "Les Ténèbres"

Le schiste éclairera-t-il la nuit blanche du liège ?
Nous nous perdrons dans le corridor de minuit avec la calme horreur du sanglot qui meurt
Accourez tous lézards fameux depuis l’antiquité plantes grimpantes carnivores digitales
Accourez lianes
Sifflet des révolte
Accourez girafes
Je vous convie à un grand festin
Tel que la lumière des verres sera pareille à l’aurore boréale
Les ongles des femmes seront des cygnes étranglés
Pas très loin une herbe sèche sur le bord du chemin.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS