Poème 'Déjeuner de soleil' de Raymond RADIGUET dans 'Devoirs de vacances'

Déjeuner de soleil

Raymond RADIGUET
Recueil : "Devoirs de vacances"

Ah les cornes : c’est un colimaçon.
Paresseuse, si vous voulez nous plaire,
Désormais sachez mieux votre leçon,

Nous ne sommes plus ces mauvais garçons
Ivres à jamais de boissons polaires,
Depuis que les flots vivent sans glaçons.

Seize ans : les glaces sont à la framboise.
Je ne viderai pas votre panier
Avant la mort de cette aube narquoise.

À mon âge les pleurs manquent de charme ;
J’irai près du soleil, dans le grenier,
Afin que sèchent plus vite mes larmes.

Poème préféré des membres

gerarddebrennel a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Radiguet, ta chanson nous hypnotise,
    On y voit revenir nos jeunes ans ;
    On t'envie ce talent, cette maîtrise,
    * * *
    Ce verbe bondissant, ces mots qui dansent.
    Les miens ne font qu'aller d'un pas pesant,
    D'un rythme qui péniblement se pense.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS