Poème 'Elles sont mortes les abeilles' de Robert DESNOS dans 'Prospectus'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Robert DESNOS > Elles sont mortes les abeilles

Elles sont mortes les abeilles

Robert DESNOS
Recueil : "Prospectus"

À Paul Smara

Elles sont mortes les abeilles
au cimetière des Lilas
si vous voulez du chocolat
Mettez deux sous dans l’appareil

Il est mort notre Apollinaire
et mort aussi Laurent Tailhade
Cinq abeilles volent dans l’air
et les sirènes de naguère
pour moi s’abattent dans la rade

Meurent les porte-lyre
le rimeur Jean Aicard
ouvre la bouche en tirelire

SI VOUS VOULEZ DU CHOCOLAT
METTEZ DEUX SOUS DANS L’APPAREIL.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Avettes d'azur et d'argent
    ---------------------------------

    Elles sont d'azur, les avettes,
    Leur miel a le goût du lilas ;
    J'en prends avec du chocolat,
    Telle est ma modeste dînette.

    Elles vont au jardin désert
    Pour y entreprendre la tâche
    De polliniser, sans relâche,
    Les plus beaux mirages des airs.

    Chantant, mais n'ayant pas de lyre,
    Elles se préoccupent fort
    D'administrer leur beau trésor :
    La ruche est une tirelire.

Rédiger un commentaire

Robert DESNOS

Portait de Robert DESNOS

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie. Autodidacte et rêvant de poésie, Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littéraires modernistes et... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto