Poème 'Je suis passé dans une rue étrange' de Robert DESNOS dans 'Prospectus'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Robert DESNOS > Je suis passé dans une rue étrange

Je suis passé dans une rue étrange

Robert DESNOS
Recueil : "Prospectus"

A rené crevel

je suis passé dans une rue étrange
où des enfants blonds compissaient leur langes

a la porte d’un restaurant
un écriteau était collé :
ICI ON PEUT APPORTER SON MANGER

a la porte d’un hôtel meublé
un écriteau était collé :
ICI ON PEUT APPORTER SON AMOUR

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Robert de comptoir
    ----------------------

    Robert se promenait en poursuivant un ange,
    Sans vouloir le saisir (tu dis que c'est étrange ?)
    Heureux fut-il, voyant les deux ailes s'ouvrir,
    Dans un sombre quartier qu'on lui fit découvrir.

    Robert se satisfit d'un repas fort léger,
    Il aurait pu, tel l'ange, exister sans manger,
    Mais, sa chair n'étant pas un noble corps de gloire,
    Robert, c'est entendu, ne marche pas sans boire.

    Robert à ses lecteurs apporte son amour
    Sous forme de chansons qu'on chante chaque jour.

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS