Poème 'Les temps morts' de guillaumePrevel

Les temps morts

guillaumePrevel

Quand viendront les temps morts
L’argent n’aura plus de valeur
La nourriture n’aura plus de saveur
Même les rêves de gloire et d’or

Seront enfin assouvis et éteints
La soif de puissance
La quête de la connaissance
Auront définitivement pris fin

Quand viendront les temps morts
Nous nous dresserons face au sort
Que réserve la vie aux vaincus

Et nos mains seront raides
Et nos faces seront laides
Quand se coucheront sur nous les temps morts.

22 juillet 2013

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

© 2019 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS