Poème 'Mer montante' de José-Maria de HEREDIA dans 'Les Trophées'

Mer montante

José-Maria de HEREDIA
Recueil : "Les Trophées"

Le soleil semble un phare à feux fixes et blancs.
Du Raz jusqu’à Penmarc’h la côte entière fume,
Et seuls, contre le vent qui rebrousse leur plume,
A travers la tempête errent les goëlands.

L’une après l’autre, avec de furieux élans,
Les lames glauques sous leur crinière d’écume,
Dans un tonnerre sourd s’éparpillant en brume,
Empanachent au loin les récifs ruisselants.

Et j’ai laissé courir le flot de ma pensée,
Rêves, espoirs, regrets de force dépensée,
Sans qu’il en reste rien qu’un souvenir amer.

L’Océan m’a parlé d’une voix fraternelle,
Car la même clameur que pousse encor la mer
Monte de l’homme aux Dieux, vainement éternelle.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Échiquier magique
    -------------------

    D’or et de gueules suis, et non pas noir et blanc ;
    Au temple, près de moi, les bâtons d’encens fument,
    Un délicat pinceau sert au scribe de plume,
    Un novice médite, en marchant à pas lents.

    Point n’ai de cavaliers aux vigoureux élans,
    Ni de zigzagants fous, ni de pions, pauvre écume :
    Mais de nobles bouddhas, dont l’esprit, comme brume,
    Couvre les sensations d’un voile ruisselant.

    Ils ne bougent jamais, s’affrontent en pensée
    (Sans qu’on voie jamais trop de force dépensée) ;
    Dans la compétition, ils ne sont pas amers.

    Et rien de négatif dans leur lutte éternelle,
    Car leur jeu, vraiment, c’est la lutte fraternelle
    Que pratiquent entre eux les clairs flots des sept mers.

Rédiger un commentaire

José-Maria de HEREDIA

Portait de José-Maria de HEREDIA

José-Maria de Heredia (né José María de Heredia Girard 1842-1905) est un homme de lettres d’origine cubaine, naturalisé français en 1893. En tant que poète, c’est un des maîtres du mouvement parnassien, véritable joaillier du vers. Son œuvre poétique est constituée d’un unique recueil, « Les... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto