Poème 'Odelette à l’Arondelle' de Pierre de RONSARD dans 'Les meslanges'

Odelette à l’Arondelle

Pierre de RONSARD
Recueil : "Les meslanges"

Tai toi babillarde Arondelle,
Par Dieu je plumerai ton aile
Si je t’empongne, ou d’un couteau
Je te couperai ta languette,
Qui matin sans repos caquette
Et m’estourdit tout le cerveau.

Je te preste ma cheminée
Pour chanter toute la journée,
De soir, de nuit, quand tu voudras :
Mais au matin ne me reveille,
Et ne m’oste quand je sommeille
Ma Cassandre d’entre mes bras.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Cela a apporté le sourire aux lèvres :)

Rédiger un commentaire

Pierre de RONSARD

Portait de Pierre de RONSARD

Pierre de Ronsard (né en septembre 1524 au manoir de la Possonnière, près du village de Couture-sur-Loir en Vendômois et mort le 28 décembre 1585 au Prieuré de Saint-Cosme en Touraine), est un des poètes français les plus importants du XVIe siècle. « Prince des poètes et poète des princes », Pierre de Ronsard, adepte de... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto