Poème 'Quand je voy les efforts de ce Grand Alexandre' de Jean de SPONDE dans 'Les Amours'

Accueil > Les poètes > Poèmes et biographie de Jean de SPONDE > Quand je voy les efforts de ce Grand Alexandre

Quand je voy les efforts de ce Grand Alexandre

Jean de SPONDE
Recueil : "Les Amours"

Quand je voy les efforts de ce Grand Alexandre,
D’un Cesar dont le sein comblé de passions
Embraze tout de feu de ces ambitions,
Et n’en laisse apres soy memoire qu’en la cendre.
Quand je voy que leur gloire est seulement de rendre,
Apres l’orage enflé de tant d’afflictions,
Calmes dessous leurs loix toutes les nations
Qui voyent le Soleil et monter et descendre:
Encor que j’ay dequoy m’engueillir comme eux,
Que mes lauriers ne soyent de leurs lauriers honteux,
Je les condamne tous et ne les puis deffendre:
Ma belle c’est vers toy que tournent mes espris,
Ces tirans-la faisoyent leur triomphe de prendre,
Et je triompheroy de ce que tu m’as pris.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

Aucun commentaire

Rédiger un commentaire

Jean de SPONDE

Portait de Jean de SPONDE

Jean de Sponde (Joanes Ezponda, en basque), né en 1557 à Mauléon (Pays Basque) et mort le 18 mars 1595 à Bordeaux, est un poète baroque français. Né dans une famille liée à la cour de Navarre, élevé dans un milieu protestant et austère, brillant élève, il reçoit de Jeanne d’Albret, mère de Henri IV, une bourse... [Lire la suite]

© 2017 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto