Poème 'Vu que tu es plus blanche' de Pierre de RONSARD dans 'Second livre des Amours'

Vu que tu es plus blanche

Pierre de RONSARD
Recueil : "Second livre des Amours"

Chanson

Vu que tu es plus blanche que le lis,
Qui t’a rougi ta lèvre vermeillette
D’un si beau teint ? Qui est-ce qui t’a mis
Sur ton beau sein cette couleur rougette ?

Qui t’a noirci les arcs de tes sourcils ?
Qui t’a bruni tes beaux yeux, ma maîtresse ?
Ô grand beauté remplie de soucis,
Ô grand beauté pleine de grand liesse !

Ô douce, belle, honnête cruauté,
Qui doucement me contraint de te suivre,
Ô fière, ingrate, et fâcheuse beauté,
Avecque toi je veux mourir et vivre.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Bonjour,je chercher ce poème et je l'ai trouver...Mais je cherche aussi la date d'apparition de ce poème ,j'en est très besoins .Alors si vous connaissez la date merci de me le dire .Bonne journée :) !

  2. « Bonjour,je chercher ce poème et je l'ai trouver...
    Mais je cherche aussi la date d'apparition de ce poème ,j'en est très besoins
    .Alors si vous connaissez la date merci de me le dire »
    il apparut en lent 1556 dans la Nouvelle Continuation des Amours de P. de Ronsard, Vandomois"

Rédiger un commentaire

Pierre de RONSARD

Portait de Pierre de RONSARD

Pierre de Ronsard (né en septembre 1524 au manoir de la Possonnière, près du village de Couture-sur-Loir en Vendômois et mort le 28 décembre 1585 au Prieuré de Saint-Cosme en Touraine), est un des poètes français les plus importants du XVIe siècle. « Prince des poètes et poète des princes », Pierre de Ronsard, adepte de... [Lire la suite]

© 2016 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS
Nos partenaires : Le Mot pour la frime | Poetiz | Permis moto