Poème 'Éloge et pouvoir de l’absence' de Victor SEGALEN dans 'Stèles (du Milieu)'