Poème 'Par respect' de Victor SEGALEN dans 'Stèles (orientées)'

Par respect

Victor SEGALEN
Recueil : "Stèles (orientées)"

Par respect de l’indicible, nul ne devra plus divulguer le mot GLOIRE ni commettre le caractère BONHEUR.

Même qu’on les oublie de toutes les mémoires : tels sont les signes que le Prince a choisis pour dénommer son règne,

Qu’ils n’existent plus désormais.

o

Silence, le plus digne hommage ! Quel tumulte d’amour emplit jamais le très profond silence ?

Quel éclat de pinceau oserait donc le geste qu’elle ingénument dessine ?

o

Non ! que son règne en moi soit secret. Que jamais il ne m’advienne. Même que j’oublie : que jamais plus au plus profond de moi n’éclose désormais son nom,

Par respect.

Poème préféré des membres

Aucun membre n'a ajouté ce poème parmi ses favoris.

Commentaires

  1. Scribes respectueux
    ---------------------------

    Celui dont le regard filtre convenablement les inscriptions | Celui qui fragmente les octosyllabes | Ceux dont les recueils sont prévus posthumes |

    *

    Celui qui voit un catoblépas mais heureusement, le catoblépas ne le voit pas | Celui qui voit une lyre et croit que c’est une cloche | Ceux qui voient un barde et un centaure en train de se marrer tous les deux | Ceux qui ne savent pas si c’est du Claude Larre ou du Cochonfucius |

    *

    Ceux qui ont passé du Saint-Emilion à la Leffe pression | Celle qui estime que le Pays de Neige préfigure le Pays de Poésie | Celui qui considère son jardin comme une friche (d’artiste) | Ceux qu’on dit fondus et ils en restent confondus | Celle qui inventorie les attributs du comportement, la miséricorde ou la grâce, d’un côté, la rigueur ou le jugement, de l’autre | Celui qui est séduit par la grâce et la splendeur des méduses | Celui qui trace quelques vers, à la grâce de Victor Segalen |

    *** et tous les autres !

Rédiger un commentaire

© 2018 Un Jour Un Poème - Tous droits réservés
UnJourUnPoeme sur Facebook UnJourUnPoeme sur Twitter RSS